Festival l’Europe & l’Orgue (programme, Maastricht, 1997, trad. P. Thonart)

Sur les orgues, dans les églises, il servira sa ville pour la récréation des fidèles de la municipalité, afin que sa musique les détourne des auberges et des tavernes. Sur ordre du Maïeur, il jouera de l’orgue, chaque fois une pleine heure, le dimanche matin et l’après-midi du même jour, ainsi que chaque jour après la prière du soir et à l’occasion des jours de marché municipal.

d’après les actes de désignation des organistes municipaux (± 1600)

De plus, il “pratiquera son art pour que les fidèles viennent volontiers  l’écouter et affluent pour ce faire des quatre coins de la commune” (d’après les archives de l’église de Saint-Bavon à Haarlem). En ouvrant des concerts d’orgue à tout un chacun, le but des autorités de l’époque était clair, et leur conception de l’influence bénéfique de la musique sur le peuple était en tout cas meilleure que celle de plus d’un prédicateur. Les églises réformées étaient le point de rencontre où l’on retrouvait la bourgeoisie aisée, les marchands en route pour la foire et le petit peuple. Aux claviers des orgues municipales, l’organiste y occupait une place de choix et méritait considération.

A celui-ci, il était également demandé de jouer plus souvent “au moins par temps hivernal, alors que les fidèles dehors peu se promènent à cause de la tempête et des frimas, et qu’en l’église ils se réfugient” et “à la demie de onze heures, lorsque de coutume plus de passants se trouvent en l’église“.

Mais, les années passent et les temps changent. C’est ainsi que les églises catholiques romaines sont également devenues des lieux de rencontre où l’organiste touche l’orgue avec grâce et maestria. “Mais jamais du luxe et de la luxure du siècle il ne mâtinera la musique spirituelle“, sermonne Constantin Huygens dans son opuscule dont le titre français pourrait être: De l’usage et des mésusages de l’orgue dans les églises des Provinces-Unies.

Quoi qu’il en soit, l’époque est autre qui, aujourd’hui, accueille l’Europe & l’Orgue Maastricht : un festival européen qui réunit des amis de l’orgue venus du monde entier. Un rendez-vous festif, avec un clin d’œil vers les “auberges et les tavernes“, à l’ombre des tours de Notre-Dame, de Saint-Servais et de Saint-Mathieu. Huygens n’en aurait vraiment pas voulu à la bonne ville de Maastricht !

Jan J.M. Wolfs

La suite ici…

Et plus encore sur notre blog…

Cliquez ici…

Henri KOCH, l’homme et l’artiste

Bruxelles, le 22 mai 1989

IN MEMORIAM HENRI KOCH

A l’occasion du vingtième anniversaire de la mort d’Henri Koch, je me devais de rendre un hommage à celui qui anima tant et si longtemps la vie musicale liégeoise.

Dès mon premier contact avec l’Orchestre de Liège, je fus impressionné par la personnalité rayonnante et généreuse de ce remarquable violoniste. Au-delà de la maîtrise incomparable qu’il conférait à son rôle de violon-solo, je fus frappé par l’enthousiasme passionné qu’il communiquait à l’orchestre pour les œuvres du répertoire et les nouveautés musicales.

Nous nouâmes vite des liens de profonde amitié qui devaient nous conduire à une collaboration artistique telle que je ne l’avais jamais connue auparavant dans ma carrière.

Jusqu’aux premières approches de cette longue maladie que, courageusement, il essayait de dominer, Henri Koch ne cessa de m’entretenir de ses préoccupations concernant les activités et l’avenir de l’Orchestre de Liège.

Avec fidélité et reconnaissance, j’honore respectueusement et affectueusement la mémoire de ce grand musicien.

Paul Strauss

THEATRE NATIONAL : Pelléas et Mélisande (saison 1976-1977)

Le Théâtre National de Belgique (direction : Jacques Huisman) présente PELLEAS ET MELISANDE, un rêve de Maurice Maeterlinck, dans une mise en scène de Henri Ronse. Les décors, les costumes et les lumières sont de Beni Montresor ; la musique d’Arnold Schoenberg (décor musical de Yvan Dailly, avec la collaboration technique de Willy Paques ; régie de Michel Dailly.)…

C’était la saison 1976-1977, ma mère était costumière au Théâtre du Gymnase liégeois qui accueillait alors la troupe bruxelloise du TNB pour mon premier Pelléas (et mon premier Schoenberg après La nuit transfigurée). J’en ai gardé le programme, celui-là et les suivants. Etais-je déjà conscient que, bien des années plus tard, il servirait une de nos missions, chez wallonica.org : exhumer et pérenniser des publications qui ont vécu un temps puis, hélas, sont passées aux oubliettes, malgré leur intérêt réel. La technique au service de l’homme : nous avons scanné et “océrisé” (effectué la reconnaissance de caractères) le programme de l’époque et nous vous le livrons ici en texte intégral (révisé et corrigé), comme à l’accoutumée sans publicités. Le fichier PDF résultant de cette dématérialisation est disponible dans notre DOCUMENTA…

Patrick THONART

Pour en savoir plus, quoi d’autres que lire la retranscription intégrale de la plaquette (hors pubs), avec des illustrations sélectionnées par l’équipe wallonica.org… Tous en scène !

NOUVELOBS.COM : Le mystère Trenet (hors-série, 20 février 2001)

Hors-série publié par le NOUVELOBS.COM au lendemain du décès du Fou Chantant : Charles Trenet

Le dossier complet a été transcrit et illustré dans wallonica.org

 


Plus du même fonds…

Concert AC/DC (Palais des expos de Namur, 1980)

“C’était vraiment un concert mythique parce que c’était la toute première fois que Brian Johnson se produisait sur scène après la mort de Bon Scott” évoque Christophe Halbardier. Sans compter qu’il s’agissait aussi d’une première présentation des morceaux de Back In Black, devenu un album légende du groupe. “Quand on y repense, c’est complètement fou”, s’exclame le journaliste. [RTBF.BE] © Philippe Vienne

wallonica.org : les photos de Philippe Vienne ont également servi à l’initiative de création de la nouvelle esplanade AC/DC de Namur…

© Philippe Vienne

© Philippe Vienne

© Philippe Vienne

Icône

Concert AC/DC (1980) : 04 - hdef 5.06 MB 7 downloads

© Philippe Vienne ...

© Philippe Vienne

Icône

Concert AC/DC (1980) : 05 - hdef 5.06 MB 7 downloads

© Philippe Vienne ...

© Philippe Vienne

Icône

Concert AC/DC (1980) : 06 - hdef 5.06 MB 8 downloads

© Philippe Vienne ...

© Philippe Vienne

Icône

Concert AC/DC (1980) : 07 - hdef 5.06 MB 4 downloads

© Philippe Vienne ...

© Philippe Vienne

Icône

Concert AC/DC (1980) : 08 - hdef 5.06 MB 5 downloads

© Philippe Vienne ...

© Philippe Vienne

Icône

Concert AC/DC (1980) : 09 - hdef 5.06 MB 6 downloads

© Philippe Vienne ...

© Philippe Vienne

Icône

Concert AC/DC (1980) : 10 - hdef 5.06 MB 4 downloads

© Philippe Vienne ...

© Philippe Vienne

Icône

Concert AC/DC (1980) : 11 - hdef 5.06 MB 7 downloads

© Philippe Vienne ...

© Philippe Vienne

Icône

Concert AC/DC (1980) : 12 - hdef 5.06 MB 6 downloads

© Philippe Vienne ...


C’est aussi dans le fonds Vienne…

Concert Nina HAGEN (Ancienne Belgique, Bruxelles, 1980)

Clichés pris pendant le concert de NINA HAGEN à l’Ancienne Belgique, le 15 septembre 1980, à Bruxelles (BE). © Philippe Vienne

© Philippe Vienne

Icône

Nina Hagen au micro (1980) 61.64 KB 7 downloads

© Philippe Vienne ...

© Philippe Vienne

Icône

Nina Hagen fait la moue (1980) 26 Ko 11 downloads

© Philippe Vienne ...


C’est aussi dans le fonds Vienne…