DARDENNE : L’image, la vie – Le cinéma de Jean-Pierre et Luc Dardenne (CFWB, 2005)

Fiche BIBLIOWALL (Portail documentaire de l’administration wallonne) du document :

Titre : L’image, la vie : le cinéma de Jean-Pierre et Luc Dardenne
Auteurs : Wallonie-Bruxelles, Ministère de la Communauté française – Service général de l’audiovisuel et des multimédias Wallonie-Bruxelles, Commissariat général aux relations internationales, Collaborateur Palais des beaux-arts de Bruxelles, Collaborateur
Editeur : Bruxelles : Communauté française de Belgique
Année de publication : 2005
Présentation physique : 51 p.ill.22 cm
Mots clés : Dardenne, Luc (1954-….) — Thèmes, motifs
Dardenne, Jean-Pierre (1951-….) — Thèmes, motifs
Note générale : Brochure accompagnant une exposition de photographies retraçant le parcours des cinéastes Jean-Pierre et Luc Dardenne

La Ministre de la Culture, de l’Audiovisuel et de la Jeunesse préfaçait, en 2005, le catalogue de l’exposition :

L’enfant et le monde

Encore tout auréolé de son magistral succès à Cannes, «L’enfant» des frères Dardenne se prépare à une longue carrière dans les salles obscures. Porte-drapeau du cinéma belge francophone, il fera connaître à travers le monde le génie de deux cinéastes d’exception, mais aussi la richesse d’une Communauté française où la culture cinématographique occupe une place de choix. De toute évidence, les réussites des dernières années n’étaient pas un accident. Elles annonçaient au contraire l’émergence d’un cinéma à part entière, singulier et plein de personnalité, capable de rivaliser avec les grandes productions internationales. Au-delà des frères Dardenne, dont on ne se lasse pas de vanter les mérites, c’est toute une génération de réalisateurs, acteurs et techniciens qui peut prétendre à de nouvelles consécrations. Inutile de dire que la Communauté française sera toujours à leurs côtés et qu ‘elle continuera à faire le maximum pour aider leurs talents à s’exprimer. Leur enthousiasme et leur créativité trouveront auprès des pouvoirs publics, c’est une certitude, un réel écho. Je m’efforce d’ailleurs personnellement, en tant que Ministre de la Culture et de l’Audiovisuel, de trouver les ressources nouvelles, les formules inédites et les dispositifs stimulants qui feront naître beaucoup d’autres productions de grande qualité. Notre objectif, avec l’ensemble des professionnels, est de renforcer la réputation d’excellence dont bénéficie notre cinéma, afin qu’il s’exporte mieux encore et reçoive tous les moyens auxquels il peut légitimement prétendre. Le cinéma en Communauté française est vivant, inventif et généreux. A l’image de cet Enfant créé par les frères Dardenne, aidons-le à progresser sur le long chemin du succès.

EPOK #44 : Immortel ad vitam, un film de Enki BILAL (1 mars 2004)

Hors-série du magazine EPOK #44 : Immortel ad vitam, un film de Enki BILAL (1 mars 2004)

EPOK était un magazine édité par la FNAC qui l’offrait à ses abonnés et le vendait (2 €) aux autres amateurs. Ce supplément du n°44 du magazine mensuel est consacré à la conception et à la réalisation du film de Enki Bilal, Immortel ad vitam, sorti le 24 mars 2004.

PDF (2,21 Mo) des pages non-commerciales (OCR) | © Collection privée